La radio, on l’aime !

13/02/2017 par Newsmeeting

La proximité de la Journée Mondiale de la Radio et de la Saint-Valentin n’est pas qu’une coïncidence heureuse. C’est aussi la marque d’une osmose très puissante entre un média et son public qui existe depuis maintenant plus de 100 ans.

La radio est à la fois un media de masse qui touche des millions d’individus à chaque instant dans tous les pays et en même temps un lien qui unit chacun d’entre nous à ses programmes préférés. Multiplicité et unicité, les ondes arrosent tous azimuts et pourtant l’auditeur a l’impression qu’on s’adresse uniquement à lui.

Et quand on parle de mass-média, il faut bien se rendre compte de la puissance : la radio touche en France, chaque jour, plus de 8 personnes sur 10 âgées de plus de 13 ans. En France, mais aussi dans toute l’Europe et partout dans le monde. Avec plus de 51 000 stations de radio et 2,4 milliards de récepteurs radio, la radio est le media le plus puissant, que ce soit dans les pays développés que dans ceux en voie de développement. C’est le média de l’information, du divertissement, de la musique. Celui qui avertit des catastrophes et maintient le lien avec les populations touchées.

Selon l’U.I.T. (l’Union Internationale des Télécommunications), plus de 95% de la population mondiale a accès à la radio et la quasi-totalité de la planète est couverte par la radiodiffusion. L’U.I.T. indique aussi que dans les pays en voie de développement, la proportion des foyers possédant une radio dépasse les 75%.

Un média qui a trouvé un nouveau souffle avec le développement des téléphones portables et des smartphones. En Afrique par exemple, la plupart des jeunes écoutent la radio grâce à leurs téléphones mobiles qu’ils utilisent comme nos anciens baladeurs FM. Un média qui s’écoute désormais de multiples façons : en analogique terrestre (FM, AM), par satellite, en numérique terrestre (RNT), et bien sûr en numérique via internet. Un nouveau mode de diffusion qui permet au média de rester au contact des populations jeunes et connectées. Un média qui s’écoute toujours en flux continu et aussi maintenant en tranches de programmes en écoute à la demande ou en réécoute.

Et que rêver de plus pour notre media centenaire de pouvoir être reçu par tous, grâce aux smartphones qui se développent bien plus vite que tous les anciens récepteurs radio ? Chaque jeune a son smartphone dans sa poche et donc désormais son récepteur radio. A la radio de faire ce qu’elle a toujours su faire, s’adapter aux modes de consommation et proposer des programmes attractifs et fédérateurs.

Le plus beau cadeau de cette Saint-Valentin de la Radio nous est offert par le traditionnel baromètre annuel de la confiance des français dans les médias.  Depuis 30 ans, le journal La Croix évalue avec Kantar Public les différents moyens d’information et leur crédibilité. La radio donne au public l’information la plus fidèle et reste le média plus crédible.

Bonne Saint-Valentin à tous ceux qui œuvrent chaque jour dans nos radios, aux animateurs, journalistes, techniciens, réalisateurs, programmateurs, planificateurs, producteurs, assistants d’antenne, commerciaux, consultants, commentateurs, webmasters, stagiaires, dirigeants, etc. Notre média est fort et puissant et pourtant c’est le média de l’humilité. C’est peut-être là un des secrets de sa longévité et de sa vigueur.

Frédéric Courtine

 

La Journée Mondiale de la Radio 2017

http://www.diamundialradio.org/fr/accueil

Baromètre La Croix-Kantar Public

http://fr.kantar.com/médias/digital/2017/barometre-2017-de-la-confiance-des-francais-dans-les-media/

Laisser un commentaire